Meilleur scooter sous marin

Nous vous accueillons sur notre site afin de vous présenter les meilleurs propulseurs aquatiques qu’il est possible d’acheter en France.

Vous découvrirez à l’aide d’une équipe de passionné, les avantages et l’intérêt d’avoir un scooter sous marin à disposition pour explorer les fonds marins et découvrir des paysages que même votre imagination ne peut pas créer.

Que ce soit pour explorer, chasser ou simplement vous amuser sous l’eau, il existe forcément le propulseur qui vous correspond. Le propulseur sera un allié fondamental pour nager avec les dauphins, les raies manta et les autres espèces du monde du silence.

Le scooter sous marin, c'est quoi ?

Le scooter sous marin est un appareil constitué d’un moteur électrique et d’une hélice. Ce véhicule aquatique permet de tracter le plongeur qui se tient simplement aux poignées. Il existe aussi de l’équipement qui permet d’être tenu avec un harnais au scooter. Un propulseur sous-marin pourrait sans aucun problème devenir un équipement pour le légendaire James Bond.

Le scooter sous marin propose une expérience similaire au jet-ski à la différence qu’il est immergé dans l’eau. Il permet au plongeur d’améliorer son expérience sous-marine, équipé d’un scooter sous marin, le plongeur peut parcourir des distances plus longues en peu de temps. Il va plus vite d’un point A à un point B et économise son énergie et sa concentration pour la découverte de l’environnement aquatique et du monde sous marin.

Les adeptes de la plongée sous marine plébiscitent l’utilisation des scooters sous marin, ils s’accordent tous sur un point : ces engins permettent de repousser les limites de l’apnée et de la plongée tel que nous la connaissons actuellement.

Avec un scooter sous marin, on peut explorer, en une excursion, bien plus de zone sur un site qu’avec la force des jambes et des palmes. Ils permettent l’accès à des parties de site encore inexplorés et de lieux sous marins secrets. Le commandant Cousteau aurait été ravi de posséder un équipement similaire pour ces expéditions subaquatiques.

Les scooters sous marins ne sont maintenant plus réservés aux plongeurs expérimentés uniquement, il est possible de vous équiper d’un engin de propulsion et ils sont très facile à utiliser.

Certains modèles proposent d’autres sensations que la découverte. Ils sont tellement puissant qu’ils procurent des sensations de vitesse incroyable sous l’eau, un bon moyen de dépasser ces limites et de faire monter l’adrénaline au milieu des coraux.

Composants d'un propulseur sous marin

La batterie du scooter sous-marin doit être chargée. C’est le cœur du scooter sous-marin. Sans elle, impossible de le faire fonctionner.

Le cône avant permet de fendre l’eau et de garantir une certaine maniabilité.

Les poignées du propulseur sous-marin vous permettent de diriger le scooter sous l’eau mais aussi de le transporter plus facilement.

Comme son nom l’indique, le propulseur va permettre au scooter sous-marin d’être propulsé sous l’eau. Coupler à la puissance de la batterie, il chasse l’eau en utilisant le même procédé qu’une hélice de bateau.

La chambre de flottabilité est très importante puisque si la flottabilité du propulseur est négative, le scooter coulera si vous le lâchez par mégarde.

Comparatif des meilleurs scooters sous marins

Nous sommes heureux de vous proposer notre sélection des 5 meilleurs scooter sous-marin du moment. Ce sont les propulseurs qui se sont démarqués durant nos différents tests.

Marque
Bixpy
Yamaha
Yamaha
Sublue
Yamaha
Bixpy Scooter sous-Marin Swimjet Scuba
Yamaha RDS300 Unisexe Adulte, Noir, 24" x 15.2" x 12.3" / 612 x 385 x 312 (mm)
Yamaha Seascooter Explorer YME23001
Sublue White Shark Mix scooter sous-marin le plus petit au monde plonger Mer | 2,9 kg (Noir)
Scooter sous-marin Yamaha, Scooter de plongée, 12602
Utilisation
Snorkeling
Plongée
Enfant
Plongée
Plongée
Poids
2.87 kg
8.2 kg
5.2 kg
2.9 kg
8.6 kg
Profondeur
30m
30m
10m
40m
30 m
Autonomie
60 min
90 min
60 min
30 min
60 min
Autonomie vitesse max
35 min
40 min
25 min
30 min
30 min
Temps de charge
2h30
7h
6h
3h
3h
Garantie
Le petit +
Support pour caméra
Le plus autonome
Ultra compact et léger
Le plus petit scooter
Très fiable
Marque
Bixpy
Bixpy Scooter sous-Marin Swimjet Scuba
Utilisation
Snorkeling
Poids
2.87 kg
Profondeur
30m
Autonomie
60 min
Autonomie vitesse max
35 min
Temps de charge
2h30
Garantie
Le petit +
Support pour caméra
Marque
Yamaha
Yamaha RDS300 Unisexe Adulte, Noir, 24" x 15.2" x 12.3" / 612 x 385 x 312 (mm)
Utilisation
Plongée
Poids
8.2 kg
Profondeur
30m
Autonomie
90 min
Autonomie vitesse max
40 min
Temps de charge
7h
Garantie
Le petit +
Le plus autonome
Marque
Yamaha
Yamaha Seascooter Explorer YME23001
Utilisation
Enfant
Poids
5.2 kg
Profondeur
10m
Autonomie
60 min
Autonomie vitesse max
25 min
Temps de charge
6h
Garantie
Le petit +
Ultra compact et léger
Marque
Sublue
Sublue White Shark Mix scooter sous-marin le plus petit au monde plonger Mer | 2,9 kg (Noir)
Utilisation
Plongée
Poids
2.9 kg
Profondeur
40m
Autonomie
30 min
Autonomie vitesse max
30 min
Temps de charge
3h
Garantie
Le petit +
Le plus petit scooter
Marque
Yamaha
Scooter sous-marin Yamaha, Scooter de plongée, 12602
Utilisation
Plongée
Poids
8.6 kg
Profondeur
30 m
Autonomie
60 min
Autonomie vitesse max
30 min
Temps de charge
3h
Garantie
Le petit +
Très fiable

L'accessibilité du scooter sous marin ?

Ces dernières années, le scooter sous marins sort de l’ombre. Auparavant, seule une poignée de plongeurs confirmés et très à l’aise techniquement s’équiper de ces propulseurs afin d’aller plus en profondeur pour découvrir toujours plus d’un site de plongée, d’une épave ou d’une crevasse inexplorée. Cette activité n’est pas encore supervisée par la FFESSM.

Actuellement, il existe des propulseurs utilisables par des enfants de 12 ans débutants en plongée. Il n’est pas nécessaire d’avoir un permis pour faire du scooter sous marins. En ce qui concerne les enfants mineurs, il est vivement conseiller d’accompagner leur sortie par un plongeur expérimenté.

Il est aussi nécessaire de connaitre et de savoir gérer certaines techniques de plongée comme la flottabilité par exemple et de savoir appliquer les gestes de premiers secours et d’urgence en plongée.

Qui peut faire du scooter sous marin ?

Comme nous l’avons précisé auparavant, il n’est pas nécessaire d’avoir un permis pour accompagner vos plongées d’une virée en scooter sous marins.

Par contre, il est préférable d’être à l’aise avec la plongée, il est recommandé de faire des essais en mer après au moins une vingtaine de plongées à votre actif. A cette condition, vous êtes tout à fait prêt à découvrir les sensations d’un propulseur aquatique.

20 plongées enregistrées

Où faire du scooter sous marin ?

Finalement, on pourrait faire du scooter sous marins n’importe où. Il faut de l’eau, un peu de profondeur, un bon équipement puisque sans torche vous n’y verrais pas grand chose.

Nous vous proposerons à l’avenir dans notre blog régulièrement des bons spots pour pratiquer le scooter sous marin. Ils sont différents des bons sites de plongée sous-marine puisque l’activité n’est pas similaire.

Pour commencer et vous entraîner à maîtriser l’engin de propulsion, n’hésitez pas à plonger dans votre piscine privée ou à vous renseigner s’il existe des cours de plongée dans votre piscine municipale et si vous avez l’autorisation de venir vous entraîner avec votre scooter sous marin.

Il est recommandé, avant d’effectuer une première excursion, de bien connaitre votre matériel, ses possibilités et ses limites. Pour correctement vous y prendre, il existe principalement deux façons de faire :

Faites une plongée d’essai avec un plongeur instructeur qui pourra vous montrer comment utiliser votre matériel ou vous présenter son équipement ainsi que les différentes manières de vous en servir sous l’eau. Cela permet d’avoir un petit aperçu de l’activité et de vous familiariser avec l’activité mais ne vous offre aucune certification.

Prenez des cours de plongée avec des plongeurs instructeurs certifiés. L’avantage du cours est, d’une part, que vous apprendrez en détail comment utiliser votre scooter sous marin, mais également comment l’entretenir, comment gérer les situations d’urgences et comment planifier vos excursions

Vous pourrez bénéficier des conseils de professionnels du milieu, réaliser des mises en situations réelles et avoir l’ensemble des connaissances théoriques nécessaires.

Après avoir suivi vos cours, non seulement vous serez à l’aise avec votre scooter sous marin, mais vous obtiendrez en supplément une certification vous permettant en plus de louer du matériel.

Vous trouverez des cours particuliers auprès des écoles de plongée sous marine.

Comment entretenir son scooter sous marin ?

scooter sous marin entretienIl est impératif d’entretenir son scooter sous marin

Le propulseur fonctionne dans l’eau et, plus généralement, dans l’eau de mer. Il est important de l’entretenir après chaque utilisation, surtout après une sortie en mer avec la salinité de l’eau, les composants sont mis à l’épreuve.

Les instructions fournies dans les notices des appareils doivent être appliquées afin de garantir le bon fonctionnement de votre scooter sous marin.

Il existe deux entretiens bien distincts, l’entretien de la batterie et l’entretien du propulseur.

Après chaque utilisation il est vivement conseillé de recharger la batterie du scooter sous marin. 

Si vous n’avez pas utilisé votre appareil depuis longtemps, la batterie devra être rechargé avant l’usage. 

Vous devrez renouveler l’opération de chargement en moyenne tous les six mois pour les batteries Lithium et un peu plus souvent (tous les trois mois) si vous avez une batterie au plomb afin d’assurer une bonne longévité à votre batterie.

Il est toujours conseillé d’utiliser le chargeur d’origine fournie avec votre scooter sous marin.

Lorsque vous n’utilisez par votre propulseur, stockez la batterie dans un endroit frais et bien sec qui ne subit pas trop de variation de chaleur.

Après chaque utilisation, il faut nettoyer le propulseur à l’eau douce et bien le sécher. 

La meilleure configuration étant de pouvoir nettoyer le scooter directement après usage pour éviter les dépôts de sel qui sont très abrasif. N’oubliez pas de nettoyer les poignées de l’appareil (sur certains modèles, l’eau pénètre à l’intérieur et il faut bien les nettoyer pour éviter la création de rouille)

Pour l’essuyer et le sécher, soit vous le laisser au soleil, soit vous le sécher avec un chiffon microfibre.

Éviter l’utilisation de détergent pour ne pas endommager les plastiques.

Vérifiez que le boitier de la batterie est bien sec et s’il a été submergé, il faut tout de suite vous reporter au manuel afin de suivre la procédure indiquée pour réparer votre boitier de batterie et ainsi éviter toute défaillance lors d’une prochaine excursion.

Pensez également vérifier et nettoyer les joints, pour l’entretien, lubrifier les joints avec de la graisse de silicone.

Lorsque vous entreposez longtemps votre scooter sous marin, respectez les indications de stockage à long terme comme le stockage à la verticale et l’ouverture du bouchon de mise à l’air libre.

Comment réparer son scooter sous marin ?

Il est possible, comme sur n’importe quel appareil électronique, de rencontrer des problèmes.

Nous vous proposons ce petit FAQ pour vous aider à dépanner votre appareil en cas de dysfonctionnement.

Maintenance de mon scooter sous marin - FAQ

Si le moteur ne démarre pas, et que les boutons sont bien enfoncés, vous devriez commencer par vérifier les points suivants :
1. Assurez-vous que la batterie est correctement branchée.
2. Vérifiez que la batterie est complètement chargée
3. Assurez-vous que le bouton d’allumage est bien sur ON
4. Vérifiez qu’il n’y a pas d’eau ou que le compartiment de la batterie n’est pas humide.

Si le propulseur se bloque, le premier réflexe à avoir est de mettre hors tension votre appareil avant toutes manipulation afin d’éviter de vous blesser.

Il est possible de retirer les grilles de protection afin d’accéder directement au propulseur et de retirer ce qui gêne.

Souvent dans les notices, vous retrouverez un paragraphe dédié à l’immersion involontaire. C’est simplement lorsque votre boitier a subit une petite inondation.

Il n’y a pas de raison que votre scooter sous marin soit endommagé suite à une immersion involontaire puisque l’ensemble du matériel est conçu pour résister à ce type de problème.

Le boitier du propulseur sous marin est équipé d’une alarme qui s’active grâce à des capteurs placés directement dans le boitier, en cas d’immersion vous constaterez des interruptions régulières du moteur ainsi que l’activation de l’alarme.

Comment régler l’anomalie ?

1) Sortir le scooter sous marin de l’eau si c’est possible et le mettre hors tension (OFF)

2) Ouvrir l’appareil et démonter le boitier de la batterie

3) Vider l’eau salée du boitier et le rincer à l’eau clair

4) Laisser sécher ou sécher le compartiment de la batterie

5) Remonter l’appareil avec soin

6) Tester une nouvelle immersion : 

-si le capteur s’active à nouveau c’est que vous avez un problème avec le joint et que vous avez une fuite. Dans ce cas, il faudra contacter le service client.

-sinon votre appareil est prêt à reprendre du service.

Afin d’éviter les immersions involontaires, il est recommandé de :

nettoyer les élastiques afin qu’ils repoussent l’eau correctement

-vérifier souvent le joint d’étanchéité et retirer le sable ou les autres dépôts constatés

-vérifier toujours que le boitier est correctement verrouiller avant une immersion

Il est très important de suivre les recommandations des fabricants et de suivre un rythme de charge cohérent même quand le scooter sous marin est au repos.

Par exemple, si vous êtes saisonnier, pensez à bien réaliser des charges durant l’hiver.

Les batteries s’endommagent plus facilement si elle reste trop longtemps totalement vide.

Si votre batterie n’a plus d’autonomie, il est vivement conseiller de changer de batterie. Et de vous équiper d’un modèle strictement similaire à celui d’origine.

La photographie sous-marine avec un scooter sous-marin

Vous l’avez compris s’équiper d’un scooter sous-marin va vous permettre d’aller plus vite sous l’eau et de dépenser bien moins d’énergie dans vos différents déplacements subaquatiques.

Cette énergie en surplus vous permet de vous lancer d’autres défis, comme par exemple la photographie sous-marine qui est tendance et permet de conserver ou partager les moments incroyables que vous vivez sous l’eau.

Avec l’aide de votre scooter sous-marin, vous pourriez suivre plus longtemps un poisson qui s’éclipse, tentez de nager auprès des dauphins et immortaliser ces instants rares.

Alors, êtes-vous prêt à photographier les 70% du monde que la plupart des gens ne voient jamais ?

L'assistance d'un propulseur sous-marin lors des randonnées aquatiques

Le scooter sous-marin est de plus en plus utilisé en snorkeling ou lors de randonnée palmée. Il va vous faire économiser de l’énergie et vous permettre de faire de plus longues randonnées aquatiques.

Le propulseur vient compléter avec brio la panoplie d’accessoires du plongeur expérimenté ou du géobiologiste. Mais l’endroit où il a fait le plus d’effet est sans contestation possible pour les petites expéditions en snorkeling. Les amateurs profitent d’une assistance pour nager. Il est très pratique également pour ajuster les niveaux dans un groupe. Les moins à l’aise dans l’eau peuvent suivre un groupe de bon nageur plus facilement avec l’assistance d’un scooter sous-marin.